Claude Aubin

 

Promoteur de l’Autodrome Old milwaukee depuis 1983

 

Promoteur de l’Autodrome Laval de 1979 à 1985

 

Promoteur de l’Autodrome St-Félicien

des environs de 1981 jusqu’en Août 1985

 

 

Né à Montréal le 15 décembre 1939. Il fit ses études dans l'Est de Montréal. Déjà, à l'âge de 11 ans, il était entrepreneur en fabriquant différentes pièces de bois qu'il revendait de porte en porte.

Après avoir travaillé pour diverses compagnies de constructions lourdes, il débuta en affaires durant l'hiver 1966 comme entrepreneur en déneigement. Il fonda la compagnie Aubin Excavation qui perdura de 1968 à 1977.En 1977, il débuta la compagnie Les Déneigeurs Métropolitain inc. qui fût sa compagnie maîtresse jusqu'à l'an 2000 lorsqu'il vend ses intérêts à son fils Stéphane.

PROFIL DU PROMOTEUR PROPRIÉTAIRE

Son esprit d'entrepreneur fait en sorte qu'il achète de la famille Foley la piste de course Riverside Speedway dans le but de la rénover. Il démolit les bâtiments et estrades déjà en place et reconstruit un stade de course moderne adapté aux courses de stock car avec en plus une piste de go-karts.

L’année 1979 marque l'ère nouvelle de la piste qui est baptisée Autodrome Laval.C'est le début d'un temps nou-veau pour le stock car avec des courses prestigieuses de Nascar Nord ainsi que les classes Sportsman et autres locales sanctionnées par A.C.A.Q.

 

En 1980, les courses locales sanctionnées par A.C.A.Q. sont remplacées par une nouvelle équipe dirigée par Paul Deslauriers qui devient en 1981 la nouvelle série provinciale ACCAS.

 

M. Aubin en profita pour louer le complexe de course de St-Félicien au Lac St-Jean, qu'il rénova afin de lui donner un souffle nouveau.Il organisa, avec son gérant Charles Wilhelmy, les classes locales et présenta quelques pro-grammes d'envergure sanctionnés par Nascar et ACCAS ainsi que plusieurs événements spéciaux de circuit routier jusqu'en août 1985 ou il ne renouvellera pas son bail avec la Ville de St-Félicien.

 

Durant ce temps, il achète le complexe de course Le Circuit Deux-Montagnes détenu par la Banque suite à un abandon des affaires du dernier promoteur de la compagnie B.M.T.R.G.

 

Le circuit avait été construit par Anatole Lavoie à compter de 1966. Il vend alors son circuit à un promoteur qui opéra la piste quelques années pour ensuite vendre à la Compagnie B.M.T.R.G. M. Aubin opéra Le Circuit Deux-Montagnes tel qu'il était jusqu'à la vente de l'Autodrome Laval à la Ville de Laval en septembre 1985. Suite à cette vente, il transporte toutes les installations modernes de l'Autodrome Laval au Circuit Deux-Montagnes où il modifie les installations existantes pour redonner un nouveau souffle à la propriété.

 

Il repave le circuit au complet ainsi que le chemin d'accès à partir de la Route 148. Il change aussi le nom qui sera désormais appelée Autodrome St-Eustache.

 

Depuis ce temps, l'Autodrome St-Eustache n'a pas cessé de progresser en ajoutant une dizaine de garages, loués à différents entrepreneurs et équipes ou écoles reliés à la course automobile.

 

Source : http://www.autodrome-st-eustache.com/

 

Pour des détails sur sa carrière de pilote de course, visitez sa page dans la section ‘Les Pilotes’.