En 1971 : Jean-Claude Gratton.

 

Pour la 2e année consécutive Jean-Claude Gratton a été proclamé vainqueur de la catégorie "Dernier Modèle" à Montréal.

 

 

En 1970 : Accident de Jean-Claude Gratton.

 

Le champion Jean-Claude Gratton qui occupait la 6e place lors du 2e tour, effectua un dérapage dans le premier virage pour ensuite aller donner contre le mûr de protection.

 

Georges Loiselle, au volant du X-2 de Montréal Bumper & Grill et Lucien Dulude, également aux commandes d'une Camaro, n'ont pu éviter la Chevelle du champion. Heureusement, personne ne fût blessé dans cette collision fort spectaculaire.

 

Pendant ce temps, François Chaussé, qui n'a pas encore décroché la victoire au cours d'une épreuve principale cette saison, filait vers un triomphe relativement facile aux dépends de Jack Lessard et Gilles Brochu qui effectuait un retour en piste au volant de la Beaumont, de la nouvelle écurie Dulude-Forget.

 

Au cours de cette même épreuve, deux autres voitures se sont retirées à la suite d'ennuis mécaniques. Il s'agit de la Beaumont de Jean Paul Cabana et la Mustang de John Redmond. Cette course spectaculaire au possible menaçait de ternir cette magnifique soirée avec le retrait de 5 compétiteurs.

 

En effet, 3 voitures lourdement endommagées et le retrait de 2 autres n'auraient pas laisser beaucoup de compétiteurs dans cette classe.

 

C'est alors qu'un coup de théâtre se produisit et personne ne peut passer sous silence ce magnifique geste sportif.

 

Pierre Delorme, une recrue dans cette classe, avait eu la malchance de brûler son moteur lors des pratiques. Il n'hésita pas à enlever sa pompe à eau et son radiateur pour permettre à Jean Claude de terminer le programme.

 

D'autre part, les mécaniciens de Loiselle et Dulude se sont mis à la tâche dès la rentrée des voitures aux puis de ravitaillement et c'est en un temps record qu'ils ont effectués les réparations nécessaires pour le retour en piste de ces 2 voitures très populaires à la piste Riverside.

 

À noter que la bourse de $2,000 pour seulement 2 classes de voitures comparativement à 3 sur les pistes de terre.

 

 

En 1970 : Jean-Claude Gratton.

 

Si la Chevelle numéro 6 de Jean Claude Gratton était dans le puit de ravitaillement samedi soir, on ne l'a pas vu en piste. La raison est simple; c'est que Jean Claude grand champion provincial de NASCAR-QUEBEC était retenu au gala de la médaille d'Or où il se voyait décerner la médaille attribué au meilleur coureur de stock-car pour la saison 1969.

 

Un grand honneur amplement mérité par ses excellentes performances tout au long de la saison.

 

 

En 1969 : Jean-Claude Gratton.

 

N'a que 20 ans, mais il est le favori de la plupart des experts. Il a fait ses débuts l'an dernier, sur une piste de 1/3 mille et cette année, il est le 1er au classement par points de NASCAR-Québec. Il a pris 1 tour d'avance sur ses rivaux à Saint-Paul L'Ermite.

 

Ces textes proviennent d’un journal mais le nom est indisponible.

 

Source : Envoyé par Christian ‘Ti-Gaz’ Genest