En 1969 : Denis Giroux.

 

L'ex-québécois, Denis Giroux, sera au volant d'une Chevy 11, 1966, avec moteur 427 p.c. soit le fameux 27A d'André Manny. Denis a prouvé qu'il était de taille lors d'une course à Martinsville, en Virginie, il y a quelques mois. Mais il aura fort à faire contre ses rivaux.

 

En 1969 : Denis Giroux.

 

À remporter 3 épreuves sur 4 dans la classe "Super-Modifié", conduisant de brillante facon, surtout dans la finale de 15 tours.

 

 

En 1969 : Denis Giroux.

 

Denis ne pouvait délaisser la catégorie "Modifiée" car il participe régulièrement à des épreuves de ce genre 2 fois par semaine aux Etas-Unis. De plus Denis a accumulé le plus grand nombre de points à Plattsburgh, s'étant classé 4 fois 2e, à cette piste. Ses nombreuses victoires du début de saison à Québec l'incitent fortement à revenir dans sa ville natale. Il a donc l'intention de se préparer une Chevelle 1965 qui respectera dans les moindres détails la catégorie "Late Model Sportsman".

 

Actuellement toute sa mécanique est prête. Il ne lui reste qu'à trouver une carrosserie adéquate. Denis favorise énormément l'implantation de cette nouvelle classe qui selon lui rehaussera de beaucoup le stock-car dans la capitale.

 

Denis projette de faire une excellente saison au volant de la Chevy 11 (Modifié) d'André Manny et de revenir le plus vite posssible à Québec dans un futur "Sportsman". Il espère aussi conserver son avance dans les points aux Etas-Unis et d'être choisi dans les "ALL STAR LEAGUE" de NASCAR.

 

Dans cette ligue, on choisit les meilleurs représentants d'une dizaine de pistes américaines et on créé un programme spécial où ces délégués se rencontrent de même qu'un certain nombre d'invités. Cette course, qui est ordinairement un 100 tours, devient très intéressant, puisqu'elle regroupe les meilleurs conducteurs.

 

 

En 1969 : Denis Giroux

 

Nommé recrue de l'année aux Etats-Unis en 1967, a remporté le championnat du Saint-Paul Speedway en 1968. Sa Chevy 11 1963, est la propriété d'André Manny qui l'a préparé lui-même. Le moteur 427 p.c. développe entre 650 à 700 c.v.

 

 

En 1969 : Denis Giroux.

 

Il est allé compétitionner sur une ovale d'un mille à Langhorn aux Etats-Unis. Denis conduisait le coupé 35 de la Quincaillerie Laberge et s'est classé 11e sur plus de 50 voitures. Le coupé 35 est maintenant équipé d'un moteur 427 aluminium (ZL-1) et Denis a roulé la plupart du temps à des moyennes dépassant le 115 mph. Le jeune pilote Québécois s'est classifié à 112 mph de moyenne, alors que le meilleur pilote Américain roulait 116 mph.

 

Durant la majorité de la course Denis était en 4e place mais une pompe à essence défectueuse dans ce 200 milles l'a relègué en 11e place.

 

Ce conducteur a surpris les Américains puisqu'il en était à sa 1ère expérience sur une piste d'un mille où les vitesses de pointes dépassent le 130 mph. Il s'est même payé le luxe de dépasser le vétéran, Jim Hurtubise qui a évolué à plusieurs reprises au 500 milles d'Indianapolis. Il courrera le 26 à Thompson, Connecticutt, et le 1er novembre à Martinsville en Virginie.

 

Par la suite il reprendra les commandes de son bolide Chevelle #50 et ira courir sous le soleil de la Floride, jusqu'au 30 mars, alors qu'il retournera à Martinsville avec le coupé 35....

 

Ces textes proviennent d’un journal mais le nom est indisponible.

 

Source : Envoyé par Christian ‘Ti-Gaz’ Genest