1981- L'illustre carrière de Marcel Corriveau.

 

Marcel Corriveau est actuellement le seul pilote à être employé par un propriétaire de voiture Sportsman ici à Val-Bélair, ce qui illustre bien la confiance portée en lui. Il a d'ailleurs piloté les voitures de plusieurs propriétaires tout au long de son illustre carrière.

 

Le nom de Marcel Corriveau est tout simplement synonyme au mot VICTOIRE, car ce pilote de Chateau-Richer a été la force dominante dans l'histoire du stock-car à Val-Bélair et dans la région de Québec. Avec Langis Caron, il est le conducteur le plus connu à Québec.

 

"Si je connais du succès en vente d'automobiles, c'est grâce aux courses de stock-car qui m'ont fait connaître au public en général", nous dévoile Marcel, qui est propriétaire de "Automobiles Marcel Corriveau", où il vend des voitures usagées. Il opère ce commerce sur la 1ère Avenue, en face des Galeries Charlesbourg.

 

Tandis que la majorité des pilotes inscrits aux diverses classes doivent s'exténuer à travailler sur la mécanique de leur auto avant et pendant le programme de courses, Marcel arrive à la piste les mains propres et en ressort les mains propres. "Il vient un moment où l'on se tanne de jouer dans la mécanique, surtout après avoir été impliqué plus de 17 ans dans ce sport", cite Marcel, qui reste malgré ce fait un excellent mécanicien.

 

Plusieurs sont portés à croire qu'il n'a jamais travaillé dans le domaine de la mécanique, mais c'est tout à fait le contraire. "J'ai été mécanicien plusieurs années au début des années soixante pour être plus précis...".

 

C'est d'ailleurs à cette époque que ce vétéran de 40 ans a débuté sa brillante carrière. "Tout a débuté lorsqu'un groupe d'amis m'ont entraîné voir des courses de stock-car en Ontario en 1964. Je travaillais alors comme mécanicien pour Volkswagen à Toronto. Lorsque je suis revenu à Québec, l'année suivante, je décides d'aller voir ce qu'avaient l'air les courses ici au Québec et c'est à cet instant précis que je fus mordu par le virus...".

 

Déterminé à courir en stock-car, Marcel s'engage donc en classe Stock avec ses amis J.C.Trépanier et Serge Giguère. L'année suivante en 1966, Marcel accède déjà à la grosse classe à Val-Bélair. Il pilota la voiture de Montcalm Auto. "J'ai couru de façon intensive et continuelle de 1966 à 1975 en Sportsman à Val-Bélair".

 

Les autres propriétaires qui l'ont engagé comme pilote sont M.René Bussières, M.Paul Laberge et M.Claude Rodrigue. Il a aussi connu du succès chez les Américains lors de compétitions NASCAR, autant au commande de voiture modifiée (bottine) que d'un Late Model Sportsman. Nous n'avons pas besoin de s'étendre sur son passé phénoménal car ses succès sont bien connus des amateurs de courses.

 

"Après un sérieux accident en 1975 à Montréal où ma voiture fût complètement détruite, j'ai ni plus ni moins été forcé d'abandonner le stock-car. A cette époque, j'avais bien l'impression que c'étais fini pour toujours...jusqu'à ce que Paul Michaud m'offre le volant de sa voiture, en 1979. Même si je ne m'étais pas réellement ennuyé de ne pas courir, j'étais fort content d'avoir été approché par Paul...".

 

Il semblerait bien que Marcel ne se soit pas trop ennuyé de la compétition pendant sa courte retraite (1975-1979) car son grand ami J.P.Chalifour l'aurait apparemment" supplié" de revenir lorsqu'il a été mis au courant de l'offre de Paul Michaud. Toujours est-il que ce duo de Corriveau-Michaud a fait ravage dans la classe Sportsman lors des deux dernières années et jusqu'à maintenant, leur saison 1981 a été exemplaire.

 

Au moment où ce texte est rédigé, Marcel est de nouveau "retraité", car Paul Michaud, propriétaire de la voiture, vient juste de la vendre à un compétiteur de Montréal. "C'est pas grave", s'exclame Marcel, qui encore une fois explique que les courses ne sont qu'un Hobby pour lui.

 

Le succès que cet homme a connu au cours de sa vie n'est sûrement pas lié à la chance où seulement à son talent phénoménal de pilote, mais comme le résume bien Marcel, "à un bon char", de bonnes équipes et des bons commanditaires.

 

Source : Christian ‘Ti-Gaz’ Genest

                Provenant de Stock-Car Québec – Val-Bélair

 

 

1981-  Marcel Corriveau.

 

Marcel Corriveau (11) a remporté la victoire à la piste de Sanair dans une épreuve de soutien du Molson 300. Cette épreuve faisait partie du circuit provincial.

 

Pierre Chouinard (04) et Claude Aubin (00) ont pris la 2ème et 3ème positin, tandis que Daniel Grenier (41) et Bertrand Savoie (27) terminaient en 4ème et 5ème position.

 

Dick McCabe (0) a remporté l'épreuve principale, le Molson 300. Mentionnons la brillante performance de Claude Leclerc (11) dans cette épuisante épreuve de 300 tours, il a terminé en 2ème position.

 

Source : Christian ‘Ti-Gaz’ Genest

                Provenant d’un journal