En 1972 : Jean-Paul Cabana.

 

Après s'être assuré les championnats des pistes Thunder Road et Catamount, Cabana a réussi à compléter la triple couronne, en triomphant dans le Prematex 100 à la piste ovale Internationale de Sanair pour s'accaparer également le championnat de ce tracé de Saint-Pie de Bagot.

 

Cabana qui n'a visité le cercle des vainqueurs qu'en trois occasions seulement à Sanair a cependant été régulier et c'est la raison pour laquelle tout au long de la saison, il a été le meneur de la première position.

 

Avant le Permatex 100, il n'avait pas une grosse avance sur les Américains John Rosatie et Tom Tiller. Ces derniers avaient encore d'excellentes chances de ravir ce titre à Cabana mais ils ont failli à la tâche.

 

 

En 1972 : Du Daytona International Speedway.

 

Jean-Paul Cabana de Beloeil était très déçu des performances de sa Chevrolet lors des qualifications pour le Permatex 300 du samedi. Après maintes tentatives pour pousser encore plus son bolide, Jean-Paul manqua sa position de départ que par un simple cinq centièmes de seconde.

 

Denis Giroux qui demeure maintenant à Cohoes, New York s'était bien préparé pour Daytona. Il était habillé pour une température d'hiver québécois...Mais lui il n'a pas gelé...

 

Ces textes proviennent d’un journal mais le nom est inconnu.

 

Source : Envoyé par Christian ‘Ti-Gaz’ Genest