En 1968 : Jean Paul Cabana.

 

N'a pas été chanceux lorsque son bolide Falcon 1965 portant le no:5A, l'entraînât dans le mur à la sortie de la 2e courbe au 1er tour de la finale. Le bolide de Cabana est une perte totale, ayant été avarié au devant et sur le côté gauche.

 

 

En 1968 : Jean Paul Cabana.

 

Il a prouvé que les coupés Sportsman de la NASCAR communément appelés "BOTTINES" n'était plus de tailles avec les "Late Models" et qu'il était temps que cette catégorie de voitures "Sportsman" disparaisse.

 

En effet, paraissant en grande forme au volant de son bolide, fumant son éternel cigare, le Montréalais a pris la tête de la course de 50 tours affrontant les 2 catégories de voitures, dès le début, pour mener jusqu'à la fin.

 

Ces textes proviennent d’un journal mais le nom est indisponible.

 

Source : Envoyé par Christian ‘Ti-Gaz’ Genest